Fenêtre sur l'Inde

Découvrir, rêver, comprendre

Prochaines conférences

Prochaine conférence : Krishna et la séduction divine, Mardi 11 février 2020 à 18h30 à la Maison des Indes

Parmi les avatars sous lesquels le dieu Vishnu descend sur terre pour protéger le monde et restaurer l’ordre socio-cosmique (le dharma), Krishna occupe une place de premier plan. Divinité complexe et multiforme, il est à la fois l’enfant espiègle aux charmantes facéties, le prince mythique du Mahâbhârata partiellement responsable du grand massacre des cousins Pandava et Kaurava, et le dieu flûtiste, amant de la belle Râdha et des vachères de la région de Mathura. Des formes, en apparence contradictoires, qui sont autant d’illustrations de la dévotion infinie du fidèle envers le dieu, cœur de l’hindouisme de la bhakti.

Cette conférence sera l’occasion pour moi d’aborder l’un des dieux hindous les plus connus et les plus méconnus en Occident, une figure séduisante aux multiples facettes, qui font tout son charme ! Si vous comptez venir, comme d’habitude, n’oubliez pas de vous inscrire à l’avance auprès de la Maison des Indes (01 40 51 96 00), et faites moi signe ! J’espère bien poursuivre les discussions autour d’un verre après la conférence !

 

La conférence suivante, Varanasi, demeure de Shiva, porte vers la délivrance aura lieu le mardi 21 avril 2020 à 18h30 à la Maison des Indes :

Ville sacrée par excellence dans l’hindouisme, Varanasi (anciennement Bénarès) est particulièrement célèbre pour être la demeure de Shiva, le puissant dieu ascète. Baignée par le Gange, fleuve divinisé dont les eaux sont réputées purifier l’âme des dévots, elle est un lieu de pèlerinage majeur où s’opèrent de nombreux rituels qui en font une porte vers la délivrance.

Ah, Varanasi ! Improbable ville, fascinante, fourmillante de vie et d’activité, cinéma permanent où mille scènes se jouent en parallèle sous nos yeux ! Tel vient de perdre son père et vient lui rendre les ultimes hommages, tel arrive enfin après un long périple à pied pour aller prier Shiva, tel autre vient méditer dans le petit matin avant que les ghats ne s’éveillent tout à fait, et saluer la Ganga avant de commencer son travail de la journée… Au détour de chaque rue, les histoires des dieux se mêlent à celles des hommes.

 

Si vous voulez que je vous fasse signe par mail des prochaines conférences, vous pouvez aussi me laisser vos coordonnées (je vous rassure, je ne vous ennuierai pas avec de nombreux mails !). Et si un thème vous motive en particulier, j’étudie les envies !