Fenêtre sur l'Inde

Découvrir, rêver, comprendre
hindouisme

Conférence à la Maison des Indes : L’art kouchan, creuset de l'”âge d’or” de la civilisation indienne

La semaine prochaine, mardi 20 février à 18h30, je donnerai une conférence sur la dynastie des Kouchans, une dynastie étrangère assez méconnue du grand public, mais qui joua un rôle important dans la civilisation indienne et a ménagé un terrain propice pour la floraison de l’âge d’or de la dynastie des Gupta.

Le descriptif de la Maison des Indes :

L’art kouchan : creuset de l'”âge d’or” de la civilisation indienne

Dynastie étrangère aux influences multiples (grecque, iranienne, indienne), les Kouchans vont jouer au début de l’ère chrétienne un rôle fondamental dans le développement de la civilisation indienne. Développant l’imagerie du Bouddha sous forme humaine, mais aussi celle, balbutiante, des dieux hindous, l’art kouchan pose les fondations sur lesquelles s’épanouira l’âge classique de l’art indien.

Si le titre peut faire peur de prime abord, je vous rassure : ce sera une conférence généraliste, qui permettra d’aborder notamment la question de la représentation du Bouddha sous forme humaine, de dire quelques mots des codes de représentation indiens, et du dialogue entre les cultures et les religions au sein du royaume des Kouchans. Autant d’aspect qui, entre autres, justifient qu’on s’intéresse à cette période de l’art et de la civilisation indienne !

Comme d’habitude, si vous avez des questions spécifiques, ou bien des œuvres que vous souhaiteriez me proposer pour une éventuelle intégration, n’hésitez pas à me faire signe, il m’est encore possible de modifier un peu le cours de mon propos ! Dans ce cas, ou si vous voulez simplement me faire savoir que vous venez, vous pouvez toujours m’écrire par mail.

J’espère vous y retrouver nombreuses et nombreux !

Pour vous inscrire, c’est sur le site de la Maison des Indes

 

Petit retour de mercredi 21 février : J’ai passé un très bon moment passé en votre compagnie hier soir ! Comme quoi, même les sujets un peu moins “mainstream” peuvent attirer l’attention 🙂

Pour vous remercier, petit florilège des photos de la conférence !

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence à la Maison des Indes : “Krishna et la séduction divine”

Que le temps passe vite ! Je n’ai pas même eu le temps de vous souhaiter une très belle année 2018, riche de découvertes et de joies multiformes ! Je vous souhaite d’aller en Inde, ne serait-ce que par le biais des livres, des spectacles, films, ou même, de conférences !

En parlant de conférences, il y en a une qui se profile à grand pas, celle que je donnerai à la Maison des Indes mardi 16 janvier 2018 à 18h30, sur le dieu Krishna. Intitulée “Krishna et la séduction divine“, elle aborde, toujours en images, les mille facettes de la capacité de séduction de cet être complexe qu’est Krishna. De bêtises enfantines en badinages amoureux en passant par les discours d’éthique, cette séduction doit mener le dévot à s’abandonner de manière absolue à la vénération de son dieu.

Le descriptif de la Maison des Indes :

Parmi les avatars sous lesquels le dieu Vishnu descend sur terre pour protéger le monde et restaurer l’ordre socio-cosmique (le dharma), Krishna occupe une place de premier plan. Divinité complexe et multiforme, il est à la fois l’enfant espiègle aux charmantes facéties, le prince mythique du Mahâbhârata partiellement responsable du grand massacre des cousins Pandava et Kaurava, et le dieu flûtiste, amant de la belle Râdha et des vachères de la région de Mathura. Des formes, en apparence contradictoires, qui sont autant d’illustrations de la dévotion infinie du fidèle envers le dieu, cœur de l’hindouisme de la bhakti.

Pour vous inscrire, c’est par ici

J’espère que vous serez des nôtres mardi, et que l’on sera aussi nombreux à poursuivre autour d’un verre après la conférence ! Comme d’habitude, si vous souhaitez que j’insiste sur un aspect particulier, n’hésitez pas à me le faire savoir, soit sur la page Facebook, soit par mail à “mon nom” [point] “mon prénom” @ gmail.com !

 

Et pour ceux qui le souhaitent, je vous conseille de regarder le Mahabharata de Peter Brooks, où l’on peut suivre toutes les ambiguïtés de Krishna, au cœur de la bataille meurtrière opposant les Pandava à leurs cousins les Kaurava :

Conférence “Avatars, protecteurs des mondes” à la Maison des Indes

Mardi 5 décembre à 18h30 à la Maison des Indes, je donnerai une toute nouvelle conférence, dédiée aux avatars de Vishnu ! Ce sont les formes (traditionnellement au nombre de dix) sous lesquelles le dieu Vishnu descend sur terre pour rétablir l’ordre cosmique, le terme sanscrit “avatara” signifiant “descente”.

Ce sera pour moi l’occasion de me faire plaisir avec des récits mythologiques hauts en couleur sur lesquels on n’a jamais le temps lorsque je fais, par exemple, une présentation générale de Vishnu. Les représentations sont aussi particulièrement riches, tant les avatars sont différents, de formes, de statut aussi ! De l’avatar du poisson à celui de Kalkin, en passant par le Râma du Râmâyana et bien sûr Krishna, les représentations individuelles des avatars soulèvent tout un tas d’histoires et de questions de représentation artistique.

La représentation des avatars en série est aussi en soi très intéressante, avec des variations dans la série des 10 qui en disent long sur le monde indien.

Il me reste encore quelques jours de préparation sur cette conférence, aussi, j’ai bien envie de vous proposer de participer si ça vous tente ! Si jamais vous aviez des photos d’avatars (ou d’avatars supposés) que vous avez prises lors d’un voyage en Inde ou à l’occasion de la visite d’un musée d’art indien, envoyez-les-moi par mail (magali [point] vacherot @ gmail.com). Vous pouvez aussi passer par la page Facebook de Fenêtre sur l’Inde. Je tâcherai de vous faire un retour dessus et si elle est intéressante et que vous êtes d’accord, je l’intégrerai à ma conférence.

Comme d’habitude, faites moi signe si vous comptez venir, et si vous avez des attentes particulières 🙂

Avatars, protecteurs des mondes
Mardi 5 décembre 2017 à 18h30
Maison des Indes – 76 rue Bonaparte. Métro : Saint-Sulpice
Pour s’inscrire sur le site de la Maison des Indes, cliquer ici

Conférence Hindouisme d’hier et d’aujourd’hui : petit retour

Un super moment que la conférence d’hier ! Un public fourni, beaucoup de personnes qui étaient allées ou qui envisageaient d’aller en Inde et une attention soutenue en dépit de l’heure et de la longueur de la conférence ! Il y avait beaucoup de données à faire passer ; si je m’offre une petite fierté, c’est d’avoir pu mettre dans une même conférence un passage du Rigveda, une image de l’actrice Kajol et une de petits rats grassement nourris !

J’ai dit l’essentiel de ce que j’avais prévu de dire à l’occasion de cette présentation, mais il y aurait eu encore tant de sujets à approfondir ! Notamment, si j’ai évoqué très brièvement le Râmâyana, il n’a pas pu être question, faute de temps, du Mahâbhârata (et encore moins de la Bhagavad-Gîtâ qu’il contient, et qui est l’un des textes majeurs de l’hindouisme) ! Il faudra que je corrige ça très prochainement.

Pour ceux qui auraient manqué la référence, le livre que je vous conseillais, c’est celui d’Ysé Tardan-Masquelier, “Un milliard d’hindous”, aux éditions Albin Michel.

La PROCHAINE CONFERENCE que je donnerai à la Maison des Indes aura lieu le MARDI 20 JUIN à 18h30, et proposera un tour d’horizon du très beau site de MAHABALIPURAM, au Tamil Nadu). Il est particulièrement intéressant parce qu’il est l’un des premiers sites où l’on voit de grandes représentations de la mythologie hindoue dans le sud de l’Inde. On y parlera, notamment, de la déesse Durga tueuse du démon-buffle, du sommeil de Vishnu, et de temples-sculptures entièrement excavés du rocher. Faites moi signe si vous envisagez de venir !
https://www.maisondesindes.com/…/l-art-pallava-a-mahabalipu…

Et je vous laisse avec un extrait d’un Bollywood que j’avais beaucoup apprécié, Rab Ne Bana Di Jodi, où le héros, de religion sikhe, emmène l’élue de son cœur en virée à la campagne à l’occasion de son anniversaire, et en profite pour prier dans tous les lieux de culte qu’ils rencontrent, sans distinction d’obédience…

Bonne fin de semaine à tous et à bientôt, sous une forme ou sous une autre !

Conférence “Hindouisme d’hier et d’aujourd’hui” en approche

Mardi dernier, c’était donc la conférence sur Vijayanagar ! Un public attentif, un certain nombre de personnes qui avaient visité l’Inde, animées de la même fascination. C’est toujours un plaisir de retrouver cette énergie, ce plaisir de partager.

Si je devais avoir un regret, ce serait de ne pas avoir coupé assez de branches ! Pour l’heure avancée, j’imagine que ça n’a pas dû être très évident pour le Offrance au lingapublic de suivre la litanie des nouvelles informations et des noms toujours un peu compliqués. J’ai été surprise de la qualité d’écoute, en dépit de cela !
Une participante qui connaissait bien le site pour y avoir passé plusieurs jours (ce que je conseille ! Un seul jour pour couvrir l’ensemble, c’est bien trop peu !) a qualifié le site de Vijayanagar d’”Angkor de l’Inde”, la formulation me plait 🙂

Ma prochaine conférence à la Maison des Indes aura lieu le mardi 11 avril à 18h30, et portera cette fois-ci sur l’hindouisme et sera une conférence généraliste. Petite présentation, tirée du site de la Maison des Indes :
Hindouisme d’hier et d’aujourd’hui
L’hindouisme, religion majoritaire de l’Inde actuelle, est le fruit d’une tradition millénaire. Comprendre les pratiques religieuses protéiformes, les structures sociales et les relations parfois très complexes entre la communauté hindoue et les autres, c’est se plonger dans cette tradition en pleine mutation.

Beaucoup de références à l’iconographie dans cette conférence à venir, car l’imagerie des dieux est un bon point de départ pour poser des cadres. Attendez-vous à traverser à nouveau la forêt des histoires de dieux !

Faites moi signe si vous venez, et n’hésitez pas à me signaler les sujets sur lesquels vous aimeriez que je consacre un peu de temps lors de cette conférence, dans la mesure du possible j’essaierai d’en tenir compte ! Pour m’écrire, envoyez moi un mail à “[mon prénom] point [mon nom]  @ gmail.com”.

Pour vous inscrire à cette conférence “Hindouisme d’hier et d’aujourd’hui”, ça se passe sur le site de la Maison des Indes

A mardi prochain peut-être !

Conférence à la Maison des Indes le 27 septembre : Déesse(s)

durgaEt voilà ! J’espérais tant la donner depuis un moment maintenant, et c’est pour bientôt : le 27 septembre, j’interviens à la Maison des Indes pour une conférence intitulée “Déesse(s)”.

Il y sera question de cette figure du panthéon hindou, tellement multiforme qu’on préfère souvent la nommer du terme générique de Devî, “la Déesse”. Certains reconnaîtront ses appellations les plus courantes : Pârvatî, Durgâ, Kâlî… Ce sont essentiellement ces figures que l’on explorera, dont on détaillera la place dans la mythologie hindoue et le système de pensée indien.

Parler de la Déesse, au-delà des récits mythologiques et de l’histoire de l’art, c’est aussi aborder la place du féminin dans l’imaginaire indien, son rapport à la pureté, à la spiritualité et à la transcendance… Il y a tant à dire !

Déesse(s)
Mardi 27 septembre 2016 à 18h30
Maison des Indes, 76 rue Bonaparte, Paris 6e – Tél 01 56 81 38 38
Informations et réservations sur le site de la Maison des Indes

Faites signe si vous avez l’intention de venir ! Et n’hésitez pas à me poser les questions auxquelles vous aimeriez que je réponde lors de cette conférence, j’essaierai d’en tenir compte (fenetresurlinde@gmail.com).

Au plaisir de vous retrouver à cette occasion !

Retour sur la conférence autour de Khajurâho

Kandariya Mahadeva - KhajurâhoUn très bon moment que la conférence de mardi ! C’est agréable d’intervenir devant tant de monde, et de voir les questions fuser à la fin en dépit de l’heure tardive et de la faim qui se fait pressante.

Le programme était ambitieux, car j’avais pris le parti de montrer en quoi le site de Khajurâho méritait son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO pour l’”exemplarité de sa synthèse entre sculpture et architecture”, mais aussi, évidemment, de parler de ces fameux groupes sculptés érotiques qui font encore aujourd’hui, la réputation du site (même si elles ne sont qu’une toute petite partie du programme sculpté).

Impossible de faire cela sans rappeler ce qu’est un temple hindou, de m’assurer que les grandes figures du panthéon sont connues avant de montrer les formes divines complexes et énigmatiques que le site recèle.
Et enfin, parler des grands groupes érotiques sans parler des buts de l’homme indien (dont kâma, qu’on traduit souvent par “désir” mais mais qui concerne plus globalement les plaisirs des sens, à travers la musique, par exemple), du rapport au corps qui dans le monde indien est un instrument de délivrance, sans même entrer dans les détails de l’hindouisme tantrique.

D’autres conférences sont prévues à la Maison des Indes et j’attends des nouvelles des programmateurs d’ici quelques semaines. Je ne manquerai pas de vous tenir informés dès que je saurai les thèmes et les dates retenus !
Si vous voulez être sûrs de ne pas manquer les annonces, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à fenetresurlinde (arobase) gmail (point) com, en remplaçant les mots entre parenthèses par les signes qui correspondent. Je vous enverrai un mail avec les informations et promis, je ne vous importunerai pas avec des messages non souhaités !

J’en profite pour vous dire que je suis très intéressée par vos éventuels retours sur cette conférence de Khajurâho que j’ai considérablement refondue. N’hésitez pas à me faire part de tout ce qui me permettrait d’améliorer cette conférence, à me demander les précisions qui ont pu manquer, que je tâcherai de compléter ici et d’intégrer dans la mesure du possible dans la prochaine conférence.

Au plaisir d’échanger avec vous et de vous retrouver à l’occasion d’une prochaine conférence !

Conférence à la Maison des Indes : Khajuraho

La conférence sur le jaïnisme a été suivie par un public nombreux, attentif et très curieux, les questions se sont succédé et ça m’a fait un authentique plaisir de vivre des moments-là !
Le verre qui a suivi a permis de poursuivre la discussion sur un mode moins formel.
Ce qui est ressorti de cette édition c’est que la refonte de ma présentation a plutôt porté ses fruits. Au lieu de me concentrer sur l’art, j’ai ouvert sur le mode de vie, les habitudes et les rituels quotidiens ou exceptionnels induits par les croyances des jaïns. Ce que j’ai essayé de faire, c’était de lier autant que possible ces croyances à des manifestations concrètes d’usages et ainsi de leur donner un peu corps. Ce n’est pas évident de se glisser dans un système de pensée très étranger de ce que l’on connaît…
Après la conférence je suis retournée faire des recherches sur le net et je suis tombée sur des forums où des jeunes étudiants jaïns en médecine faisaient part de leurs difficultés à gérer la question de la dissection d’animaux, en particulier dans la mesure où ceux-ci avaient été mis à mort spécifiquement pour cet usage.
On m’avait demandé aussi pour quelle raison certains jaïns s’abstenaient de consommer des légumes de couleur verte ; je n’ai rien trouvé de très concluant mais il me semble avoir lu quelque part que la couleur verte rappelle trop le début du cycle naturel des végétaux et qu’à ce titre il vaut mieux leur préférer des végétaux d’autres couleurs, considérés comme plus avancés dans leur cycle. Ce que je viens de dire n’est pas très solide, si quelqu’un avait un complément d’information sur le sujet, je suis évidemment preneuse !

Mais déjà se profile la prochaine conférence ! Celle-ci aura lieu le mardi 17 mai à 18h30, et abordera le fameux site de Khajuraho. Fameux car inscrit au patrimoine de l’UNESCO, fameux aussi surtout par les célèbres sculptures érotiques que l’on peut trouver sur certains temples.
Une très bonne occasion de revenir sur le thème de l’érotisme en Inde et de démêler les thématiques de l’érotisme, du tantrisme, de la spiritualité et de la perception du corps dans l’Inde ancienne.

Après le succès de la conférence sur le jaïnisme, je suis gonflée à bloc pour vous mitonner une conférence aux petits oignons ! Il me tarde !
Vous vous posez déjà des questions parce que le thème vous intéresse ou parce que vous avez déjà visité le site ? N’hésitez pas à m’en parler par mail (fenetresurlinde [chez] gmail [point] com, en remplaçant le contenu des crochets par les caractères appropriés) et j’essaierai d’en tenir compte dans ma conférence.

Au plaisir de vous retrouver à cette occasion !

Les sanctuaires de Khajuraho
Mardi 17 mai 2016 à 18h30
La Maison des Indes, 76 rue Bonaparte (place Saint-Sulpice), 75 006 Paris
Tél : 01 56 81 38 38
Par mail : conferences@maisondesindes.com

Plus d’infos et inscriptions sur le site de la Maison des Indes