Fenêtre sur l'Inde

Découvrir, rêver, comprendre
Non classé

Un dieu à six têtes et le retour des planètes

Un petit moment que je suis venue dire quelques mots ici. La période a été assez chargée il faut dire ! Mais ça avance et je suis ravie 🙂

Tout d’abord, j’ai travaillé à un article sur le dieu Skanda, aussi connu sous le nom de Karttikeya, Kumara, Subrahmanya, Murugan… Cette divinité complexe m’a donné pas mal de fil à retordre sur les conditions de sa naissance ! D’une version du mythe à l’autre, les modalités changent, mais aussi les acteurs, si bien qu’on se sent facilement désorienté. Ce n’est qu’au terme d’une certaine maturation que Skanda est devenu le fils de Shiva, et le dieu de la guerre. Le fruit de ce travail devrait être publié prochainement dans la revue Yoga et Vie.

Mardi 14 mai à 18h30, j’interviendrai sur les sanctuaires de Khajuraho à la Maison des Indes. Cette conférence sera l’occasion pour moi de revenir sur ce que c’est qu’un temple hindou à travers un ensemble des plus beaux monuments construits en Inde. Et bien évidemment de parler de la réputation sulfureuse de ces temples qui servent encore aujourd’hui d’illustration aux ouvrages de Kama-sutra (à tort ou à raison). Si vous comptez venir, comme d’habitude, n’oubliez pas de vous inscrire à l’avance auprès de la Maison des Indes, et faites moi signe ! J’espère bien poursuivre les discussions autour d’un verre après la conférence !

Enfin, fin juillet, je ferai une intervention dans le cadre du colloque du Centre de Relations Culturelles Franco-Indien, sur le thème des Navagraha, divinités astrologiques majeures qui suivant les croyances “saisissent” la destinée des êtres, pour le meilleur et pour le pire.

A suivre ! Au plaisir de vous croiser ou d’échanger avec vous !

Conférence à la Maison des Indes : “Vishnu, dieu-roi et sauveur”

Mardi 18 décembre à 18h30 à la Maison des Indes, retrouvons nous pour une conférence riche en petites histoires autour du dieu Vishnu, l’un des dieux les plus importants du panthéon hindou !

Vishnu, dieu-roi et sauveur

Deuxième divinité principale dans le panthéon hindou, Vishnu apparaît comme le dieu royal par excellence, maître de la terre et de la richesse. Mais il est aussi et surtout connu pour ses avatars, les multiples formes qu’il revêt pour sauver le monde, et en particulier le dieu Krishna.

Comme d’habitude, faites signe si vous venez, et n’oubliez pas de vous inscrire que la conférence puisse être confirmée ! Pour vous inscrire, rendez-vous sur la page dédiée à la conférence sur le site de la Maison des Indes.

Si vous souhaitez que j’insiste sur un aspect particulier, n’hésitez pas à me le faire savoir, soit sur la page Facebook, soit par mail à “mon nom” [point] “mon prénom” @ gmail.com !

Et conformément à l’usage, on se retrouve pour les plus motivés autour d’un verre après ! Au plaisir de vous voir

Un automne studieux !

J’espère que vous avez passé un été de découvertes et de plaisirs divers ! Pour ma part, je n’ai toujours pas terminé de trier mes photos du Ladakh, où je suis partie au mois d’août. Les paysages y sont superbes, les gens adorables et les monastères incroyables. Du coup, même après des coupes très douloureuses, je me retrouve à plus de 1500 photos. Allez, je ne résiste pas à la tentation de vous en partager quelques-unes ci-dessous !

J’ai aussi mis à jour la section “Prochaines conférences” pour indiquer les deux prochains rendez-vous : mardi 27 novembre sur L’art pâla ou les ultimes feux du bouddhisme indien, et Vishnu, dieu-roi et sauveur, le mardi 18 décembre, juste avant les fêtes de fin d’année ! D’autres conférences sont en attente de validation pour début 2019.

Petite remarque au cas où… Je sais que les conférences d’iconographie ont leur public, mais la conférence sur les pâla m’inquiète un peu, alors je vous le dis comme je le pense : ça fait peut-être un peu peur, la conférence ne nécessite aucune connaissance particulière, et elle permet de parler des évolutions des images bouddhiques à travers des images superbes. Avec en bonus, une exposition-fantôme 😉 Faites signe si vous venez, que je me prépare ! (comme d’habitude : magali [point] vacherot [chez] gmail [point] com)

Bon début d’automne et à bientôt !

Conférence à la Maison des Indes : L’art kouchan, creuset de l'”âge d’or” de la civilisation indienne

La semaine prochaine, mardi 20 février à 18h30, je donnerai une conférence sur la dynastie des Kouchans, une dynastie étrangère assez méconnue du grand public, mais qui joua un rôle important dans la civilisation indienne et a ménagé un terrain propice pour la floraison de l’âge d’or de la dynastie des Gupta.

Le descriptif de la Maison des Indes :

L’art kouchan : creuset de l'”âge d’or” de la civilisation indienne

Dynastie étrangère aux influences multiples (grecque, iranienne, indienne), les Kouchans vont jouer au début de l’ère chrétienne un rôle fondamental dans le développement de la civilisation indienne. Développant l’imagerie du Bouddha sous forme humaine, mais aussi celle, balbutiante, des dieux hindous, l’art kouchan pose les fondations sur lesquelles s’épanouira l’âge classique de l’art indien.

Si le titre peut faire peur de prime abord, je vous rassure : ce sera une conférence généraliste, qui permettra d’aborder notamment la question de la représentation du Bouddha sous forme humaine, de dire quelques mots des codes de représentation indiens, et du dialogue entre les cultures et les religions au sein du royaume des Kouchans. Autant d’aspect qui, entre autres, justifient qu’on s’intéresse à cette période de l’art et de la civilisation indienne !

Comme d’habitude, si vous avez des questions spécifiques, ou bien des œuvres que vous souhaiteriez me proposer pour une éventuelle intégration, n’hésitez pas à me faire signe, il m’est encore possible de modifier un peu le cours de mon propos ! Dans ce cas, ou si vous voulez simplement me faire savoir que vous venez, vous pouvez toujours m’écrire par mail.

J’espère vous y retrouver nombreuses et nombreux !

Pour vous inscrire, c’est sur le site de la Maison des Indes

 

Petit retour de mercredi 21 février : J’ai passé un très bon moment passé en votre compagnie hier soir ! Comme quoi, même les sujets un peu moins “mainstream” peuvent attirer l’attention 🙂

Pour vous remercier, petit florilège des photos de la conférence !

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence à la Maison des Indes : Mahabalipuram

La PROCHAINE CONFERENCE que je donnerai à la Maison des Indes aura lieu le MARDI 20 JUIN à 18h30, et proposera un tour d’horizon du très beau site de MAHABALIPURAM, au Tamil Nadu). Il est particulièrement intéressant parce qu’il est l’un des premiers sites où l’on voit de grandes représentations de la mythologie hindoue dans le sud de l’Inde. On y parlera, notamment, de la déesse Durga tueuse du démon-buffle, du sommeil de Vishnu, et de temples-sculptures entièrement excavés du rocher. Faites moi signe si vous envisagez de venir et peut-être à la semaine prochaine !
https://www.maisondesindes.com/…/l-art-pallava-a-mahabalipu…

Conférence à la Maison des Indes : Hampi-Vijayanagar

Virupaksha - Hampi-VijayanagarMardi 21 février 2017 à 18h30, j’interviendrai à la Maison des Indes sur une conférence sur le site de Vijayanagar.
Cité prestigieuse de l’Inde ancienne, Vijayanagar, située dans l’actuel Karnataka, est l’un des sites les plus fréquentés de la péninsule. Renommée jusqu’en occident, la cité est un centre économique majeur, un centre artistique de premier plan. Ses souverains soutiennent l’hindouisme dans une démarche de relative ouverture aux autres croyances.
Cet empire qui rejoint pour un temps les deux rives de l’Inde du sud, connaît une chute aussi spectaculaire que son apogée, abattu par une coalition d’états musulmans alliés pour faire tomber cet adversaire bien trop puissant sur la scène politique de l’Inde méridionale.

Un plaisir de vous y retrouver ! N’hésitez pas à me mettre un petit message pour me dire que vous venez, et à me faire part des thématiques que vous souhaiteriez que j’aborde, si je le peux, promis j’en toucherai quelques mots !

Renseignements complémentaires et inscriptions sur le site de la Maison des Indes

En suivant les “passeurs de gué” : le jaïnisme et son art – Conférence à la Maison des Indes

Bahubali - Sravanabelgola, KarnatakaLa semaine prochaine, mardi 16 février à 18h30, je donnerai une conférence sur la religion jaïne, un mouvement spirituel typiquement indien, très méconnu aujourd’hui et sujet à de nombreuses confusions, mais tellement captivant ! Le “pitch” de la conférence sur le site de la Maison des Indes :

Contemporain du bouddhisme dont il est proche, le jaïnisme poursuit son propre idéal de libération. Pour traverser l’océan des renaissances, ses dévots suivent l’exemple des « Passeurs de gué », dont le dernier, Vardhamâna, est le fondateur du jaïnisme. Autochtone, cette religion est restée très vivante en Inde, et sa ferveur, à travers  l’austérité ascétique de ses fidèles comme la luxuriance de l’art religieux, ne s’est pas démentie jusqu’à nos jours.

Je suis en train de procéder aux dernières finitions à ma conférence, pour aborder de manière équilibrée l’histoire de cette religion, sa mythologie, son art et la vie quotidienne de cette communauté essentiellement implantée dans le sous-continent indien. Il va être difficile de faire entrer tout ce que j’aurais envie de mettre dans cette conférence (je voudrais même parler de cuisine !), aussi je posterai probablement quelques éléments en ligne ici après la conférence.

Si vous envisagez de venir, faites signe ! Et si vous avez envie que j’aborde plus spécifiquement un aspect de cette religion, faites-le-moi savoir et je verrai ce que je peux faire !

Cliquez ici pour vous inscrire à cette conférence à la Maison des Indes.

Pot-pourri de remarques automnales

Le rêve de Mâya - Art du GandhâraTout d’abord, c’était un vrai plaisir d’animer cette conférence sur l’art du Gandhâra à la Maison des Indes il y a quelques semaines maintenant. Reprendre ce sujet si proche de mes anciennes recherches a des petites allures de retour aux sources. Des chemins dont j’ai pu emprunter les ramifications en profondeur, au point que je me berce de l’illusion de comprendre mieux ce sujet entre les autres. Le temps a filé très vite et, comme je m’y attendais, je regrette de n’avoir pas eu la possibilité de m’étendre sur le Masque Court du Cabinet des Médailles de la BNF (faites plaisir à vos yeux et à vos méninges, allez le voir sur place à l’ancienne BNF !), ou de prendre le temps de parler des monnaies d’Agathocle. Une autre fois !

Une participante a abordé la question de la place de Vishnu dans le bouddhisme ancien (et j’en profite pour la remercier !). Elle avait en tête une visite dans un temple bouddhique au Sri Lanka, dans lequel on lui avait présenté comme un Vishnu une sculpture de grande taille et installé en bonne place.
Il y a effectivement des mentions d’un rôle plus ou moins important de Vishnu dans le bouddhisme au Sri Lanka. De manière globale, Vishnu en tant qu’Upulvan remplit un rôle de protecteur du Sri Lanka, et serait considéré par les bouddhistes comme un bodhisattva (un être qui est en passe d’atteindre l’Eveil, une figure de compassion), et un protecteur de la loi bouddhique, un peu comme Shiva peut l’être dans le monde bouddhique (on pense à toutes ces figures de Mahâkâla dans l’art du Tibet). Je n’en sais pas beaucoup plus mais si quelqu’un a des précisions à ajouter, je suis preneuse !

La prochaine conférence à la Maison des Indes aura lieu le mardi 16 février 2016 à 18h30, et portera sur le jainisme, une religion typiquement indienne, assez proche du bouddhisme :

En suivant les « Passeurs de gué » : le jaïnisme et son art
Contemporain du bouddhisme dont il est proche, le jaïnisme poursuit son propre idéal de libération. Pour traverser l’océan des renaissances, ses dévots suivent l’exemple des « Passeurs de gué », dont le dernier, Vardhamâna, est le fondateur du jaïnisme. Autochtone, cette religion est restée très vivante en Inde, et sa ferveur, à travers l’austérité ascétique de ses fidèles comme la luxuriance de l’art religieux, ne s’est pas démentie jusqu’à nos jours.

Sinon, la semaine prochaine, c’est la Semaine indienne de l’ENS, et le thème de cette année est très motivant : Inde et Islam ! Du 9 au 13 novembre 2015 vont donc se succéder conférences, exposition, concerts, projections et dégustations… Rien que pour la projection du film Mughal-e-azam, j’espère que vous pourrez vous libérer un peu pour y participer ! Pour participer, il est préférable de réserver à l’adresse suivante : indias.ens.ulm@gmail.com

Téléchargez le programme de la Semaine indienne à l’ENS

Conférence à la Maison des Indes : l’art gréco-bouddhique du Gandhâra

Le rêve de MâyaRetrouvez-moi mardi prochain à la Maison des Indes pour une conférence autour de l’art gréco-bouddhique du Gandhâra.

Aux confins de l’épopée d’Alexandre, le Gandhâra a été le creuset de la rencontre des cultures indienne et grecque. Au-delà de cette alliance surprenante, ce sont les premières images du Bouddha sous forme humaine que vous découvrirez à travers une imagerie foisonnante.

Les amateurs d’imagerie hindoue ne seront pas en reste car on dépassera un peu des limites strictes de l’étiquette de “gréco-bouddhique” pour aborder l’imagerie de grands dieux de l’hindouisme, avec des images remarquables par leur degré d’aboutissement mais aussi par leur originalité.

Si vous êtes intéressé(e) n’hésitez pas à me faire signe rapidement (par mail à unchateauenespagne [chez] gmail.com), il m’est encore possible d’inviter les plus rapides d’entre vous. Au plaisir de vous y retrouver !

L’art gréco-bouddhique du Gandhâra
Mardi 6 octobre 2015 à 18h30
Maison des Indes – 76 rue Bonaparte, Paris 6e

Une année de courage

Ganesha - British Museum, LondresL’année 2015 a commencé d’une manière surprenante et tragique. Il est difficile de ne pas avoir une pensée pour les victimes, toutes les victimes, des événements qui se sont déroulés début janvier.

 

D’un tempérament optimiste, je m’efforce de voir les retombées positives de tout ce qui s’est passé. Les rassemblements, la condamnation par une proportion large des horreurs perpétrées, et la lutte contre les amalgames qui continuent à fleurir ici et là.
Il faut se battre, hier comme aujourd’hui, pour le modèle de société dans laquelle nous voulons vivre, et d’oeuvrer jour après jour pour concrétiser ce désir. Gandhi a su montrer en son temps combien une démarche non violente pouvait s’avérer efficace, très efficace. Pour ma part je continue à m’ouvrir aux autres cultures, partager et échanger autour de aires culturelles différentes de la mienne. J’espère que nous nous retrouverons à l’occasion de l’un de ces temps de partage, et vous souhaite, quoi qu’il en soit, de belles découvertes et de belles rencontres au cours de cette année.

Conférence à la Maison des Indes : “Shiva terrifiant et bienveillant”

Shiva Nataraja - Musée GuimetDemain soir à la Maison des Indes, conférence sur Shiva, seigneur des contradictions apparentes, avec une bonne dose de mythologie, et une masse de regrets, car il a fallu choisir !

Shiva est l’un des dieux les plus anciens et les plus vénérés de l’hindouisme. D’une personnalité riche et complexe, il peut apparaître sous des aspects contradictoires, en destructeur du monde ou en père de famille, tantôt violent et marginal, tantôt paisible et suprême.

 

A demain pour ceux qui en sont ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en aurez pensé dans les commentaires !

Nouveau mythe : Râhu ou l’explication des éclipses

rahuCette nouvelle histoire donne une explication mythologique aux éclipses : une histoire de vengeance qui dure depuis l’aube des temps… A noter : la compréhension du phénomène astronomique des éclipses avait été acquise bien avant la rédaction de la plupart des textes qui décrivent ce mythe et sur lesquelles cette histoire est basée. Mais les mythes ont la vie dure !

Rendez-vous dans la section Promeneur !

Nouveau mythe dans la section Promeneur : le mariage de Shiva et Parvati, et l’impétuosité de Ganga

Mariage de Shiva et Parvati -  art pâla, 11e siècle, Bihar, National Museum, New Delhi

Mariage de Shiva et Parvati – art pâla, 11e siècle, Bihar, National Museum, New Delhi

Vous trouverez dans la section Promeneur le récit d’un nouveau mythe celui du mariage des « parents » de Ganesha, où il et question d’ascèse, de désir, de mariage et de jalousie quand arrive la déesse du Gange. Voici n’a plus qu’à aller se rhabiller.

Nouveau mythe dans la section Promeneur

Ganesha - Khâjuraho, Madhya Pradesh

Ganesha – Khâjuraho, Madhya Pradesh

Petit à petit le site s’étoffe. Aujourd’hui, j’ai mis en ligne un récit audio sur le mythe du dieu Ganesha, dieu des commencements et des obstacles. Pourquoi ce dieu, vénéré dans toute l’Inde afin de faciliter tous les projets, patron des écrivains et des étudiants, a-t-il une tête d’éléphant ? Rendez-vous dans la section Promeneur !

Un nouveau site pour Fenêtre sur l’Inde

Temple de TrichyAprès deux attaques majeures, et deux réinstallations, Fenêtre sur l’Inde s’apprête à renaître de ses cendres. Les pertes de données sont très importantes car les sauvegardes n’ont pas fonctionné comme elles auraient dû (faites des sauvegardes !) et la réinjection des données qu’il contenait doit se faire à la main. Je ne remettrai évidemment pas les éléments anecdotiques devenus obsolètes, cela permettra de faire un peu de ménage au passage…

Les choses avancent un petit peu plus tous les jours, merci de votre patience et de votre compréhension !