Fenêtre sur l'Inde

Découvrir, rêver, comprendre

Conférence à la Maison des Indes : “Krishna et la séduction divine”

Que le temps passe vite ! Je n’ai pas même eu le temps de vous souhaiter une très belle année 2018, riche de découvertes et de joies multiformes ! Je vous souhaite d’aller en Inde, ne serait-ce que par le biais des livres, des spectacles, films, ou même, de conférences !

En parlant de conférences, il y en a une qui se profile à grand pas, celle que je donnerai à la Maison des Indes mardi 16 janvier 2018 à 18h30, sur le dieu Krishna. Intitulée “Krishna et la séduction divine“, elle aborde, toujours en images, les mille facettes de la capacité de séduction de cet être complexe qu’est Krishna. De bêtises enfantines en badinages amoureux en passant par les discours d’éthique, cette séduction doit mener le dévot à s’abandonner de manière absolue à la vénération de son dieu.

Le descriptif de la Maison des Indes :

Parmi les avatars sous lesquels le dieu Vishnu descend sur terre pour protéger le monde et restaurer l’ordre socio-cosmique (le dharma), Krishna occupe une place de premier plan. Divinité complexe et multiforme, il est à la fois l’enfant espiègle aux charmantes facéties, le prince mythique du Mahâbhârata partiellement responsable du grand massacre des cousins Pandava et Kaurava, et le dieu flûtiste, amant de la belle Râdha et des vachères de la région de Mathura. Des formes, en apparence contradictoires, qui sont autant d’illustrations de la dévotion infinie du fidèle envers le dieu, cœur de l’hindouisme de la bhakti.

Pour vous inscrire, c’est par ici

J’espère que vous serez des nôtres mardi, et que l’on sera aussi nombreux à poursuivre autour d’un verre après la conférence ! Comme d’habitude, si vous souhaitez que j’insiste sur un aspect particulier, n’hésitez pas à me le faire savoir, soit sur la page Facebook, soit par mail à “mon nom” [point] “mon prénom” @ gmail.com !

 

Et pour ceux qui le souhaitent, je vous conseille de regarder le Mahabharata de Peter Brooks, où l’on peut suivre toutes les ambiguïtés de Krishna, au cœur de la bataille meurtrière opposant les Pandava à leurs cousins les Kaurava :